[L] >  [La Fouine Þarký Sözleri] > M'évader Þarký Sözü
Reklam
Sponsor baðlantýlar

La Fouine - M'évader

Albüm Adý:La Fouine Vs Laouni
Gönderen:Caesar
Düzelten:Caesar
M'évader m'évader m'évader
M'évader m'évader m'évader
M'évader m'évader m'évader
M'évader m'évader m'évader

Douleur et peine, douleur et peine
Billets violets, nique sa mère la juge d'application des peines
Mon stylo saigne j'suis en écoute chez les RG
Et si j'ai suivi l'troupeau c'est pour exécuter l'berger
Les languages sont codés codés
Les p'tits vendent la CC aux grands frères qui font des OD
On traine dans les couloirs les tribunaux sont bien colorés
Ouais tu m'fous la bas mais la coke reste ta prison dorée
On n'avait que des miettes que l'état voulait picorer
Quand le drame arrive les keufs sont là pour décorer
Ouais a vie est dure avec ou sans gimgenbre
J'dance le chilili j'fais ma belle sur une jambe
Fouiny Babe

M'évader m'évader m'évader combien de fois j'ai voulu scier ces barreaux
M'évader m'évader m'évader la solitude allongé seul dans ce fourgon
M'évader m'évader m'évader et c'est pourquoi ce froid a rodé mes KO
M'évader m'évader m'évader de cette tristesse à huit clos

Yeah m'évader m'évader au début on m'écrivait avec le temps on m'oubliait
J'descends du parloir parrait qu'ton frère est en GAV
Amnésie devant le juge les poucaves et les vrais savent
Fouiny Babe écrit de bon son dans leur mittard
J'ai toujours était personne rien à foutre d'être une star
Tu veux qu'on parle de nous ma vie n'est pas un poème
Pas besoin d'parler d'amour l'amour parle de lui même
Pas une lettre pas un mandat mais sans rancune
Les juges n'aiment pas les dealeurs mais les avocats aiment leurs thunes
Ce soir j'm'endors en revant d'être ailleurs
Il siffle des magnums pendant qu'des jeunes du pain et du beurre
Fouiny Babe

[Refrain]

Maman sèche tes larmes
Je sais qu'j'ai construit de mes propres mains cette galère dans laquelle on rame
Encore un mois sans la télé
Les courriers se font rare comme les pointeurs qu'on a méllé
Forfait NEO on s'endort au portable
J'pence à l'avenir mais j'ssais qu'la poisse m'attends devant le portail
Promis bébé à ma sortie j'ferais des efforts
Et tes courriers je n'les lit plus je les dévorent
Au square les gens ne dorment que d'un oeil
Car avec l'autre ils te portent l'oeil
Le praître le paraître
J'ai jamias était libre la prison c'est dans la tête

[Refrain]

M'évader m'évader m'évader
M'évader m'évader m'évader
M'évader m'évader m'évader
M'évader m'évader m'évader de cette tristesse à huit clos
© 2003-2017 www.alternatifim.com/ Her Hakký Saklýdýr.